Nouveau-Brunswick
EN | FR
Terre-Neuve
EN | FR
Nouvelle-Écosse
EN | FR
Ontario
EN | FR
Île-du-Prince-Édouard
EN | FR
Québec
EN | FR
Ultramar

En hiver, n'oubliez pas que...

Tout changement de saisons implique de prendre quelques précautions lorsque l’on est propriétaire d’une résidence : particulièrement lorsque l’hiver se pointe le bout du nez. Pour assurer votre sécurité, nous vous partageons quelques étapes importantes à inclure à votre liste de choses à faire : autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre maison.

Mots d’ordre, sécurité et confort!  

1. Garantir l’accessibilité de votre réservoir de mazout et de vos équipements extérieurs 

Assurez-vous de fournir un accès dégagé à votre équipement après une tempête de neige ou de verglas.

  • Gardez un passage dégagé et sécurisé vers vos réservoirs, y compris votre allée, pour vous assurer que vos livraisons d'hiver soient accessibles. Saviez-vous que les livreurs ont le droit de refuser une livraison lorsque les conditions sont dangereuses?
  • Enlevez la neige épaisse et la glace des réservoirs, des jauges, des raccords, des conduites, des vannes et des évents. Utilisez un balai pour déblayer la neige et la glace - jamais une pelle.
  • Finalement, chargez-vous de retirer tout éléments non sécuritaires entourant vos équipements extérieurs :  notamment des glaçons épais ou de la neige provenant du toit ou des gouttières.

2. Sélectionner le bon filtre pour votre fournaise

Un point crucial à votre sécurité, et donc à votre santé, l’air que vous respirez dans votre maison. En effet, pour que votre air chauffé ne soit pas rempli de particules comme le pollen, la poussière ou même les poils d’animaux, il est important de choisir un filtre adapté. Les meilleurs filtres à choisir : 

  • Le filtre plissé

Ce filtre est efficace et peu dispendieux - vous n’avez qu’à débourser une dizaine de dollars pour l’utiliser. Il permet de s’attaquer à de grandes surfaces. Il doit par contre être nettoyé fréquemment pour assurer une bonne qualité de l’air dans votre domicile. 

  • Le filtre électrostatique

Avec un prix variant d’une dizaine à une quarantaine de dollars chacun, le filtre électrostatique emprisonne les mauvaises particules comme un véritable aimant! On l’apprécie d’ailleurs pour son haut taux d’efficacité. On choisit préférablement ceux lavables, ce qui leur permet de durer plus longtemps. 

  • Le filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air)

S’il est le plus dispendieux, c’est probablement le filtre celui qui mérite le plus de se retrouver dans votre maison! Une qualité de l’air remarquable avec son  excellente capacité à attirer les différentes particules nuisibles

Prenez note : confiez la maintenance à nos experts en vous inscrivant à un plan de protection. Pour plus de détails

3. Valider que son détecteur de fumée est opérationnel 

Obligatoire pour les propriétaires de maisons et de condos de nombreuses provinces au Canada, le détecteur de fumée est évidemment essentiel pour assurer la sécurité de vous et de votre famille dans votre domicile. C’est pourquoi il est important de vérifier régulièrement que vos batteries ont encore une bonne durée de vie et que votre appareil soit en bon état. 

D’autres faits saillants à prendre en compte : 

  • Vous devez remplacer votre détecteur de fumée 10 ans après sa date de fabrication. Vous ne connaissez pas la date d’achat de votre avertisseur de fumée? Elle est indiquée sur le boîtier.
  • Ce n’est pas encore fait? Installez votre détecteur de fumée près de votre fournaise, mais aussi, si possible, ailleurs dans votre maison. Près des chambres s’avère une excellente option. 
  • Finalement, n’oubliez pas que le détecteur de fumée ne vous protège pas contre le monoxyde de carbone. C’est ce qui nous amène au point suivant! 

4. Penser à installer son détecteur de monoxyde de carbone 

Le monoxyde de carbone (CO) est incolore et inodore. Il est donc essentiel que votre détecteur de monoxyde de carbone soit fonctionnel à tout moment pour prévenir un empoisonnement au CO pouvant avoir de graves conséquences sur vous et votre famille. Tout comme votre détecteur de fumée, assurez-vous que les batteries ont encore une bonne durée de vie et que cet appareil soit en bon état. 

N’oubliez pas aussi :  

  • Il est très important que votre détecteur puisse fonctionner en cas de panne. Si votre détecteur de monoxyde de carbone est électrique? Installez un autre détecteur sur lequel vous pourrez compter à tout moment. 
  • D’ailleurs, avoir plus d’un détecteur chez soi n’est pas vilain. Si l’espace le permet, placez votre détecteur près de votre fournaise et un autre ailleurs dans votre maison. 

5. Analyser sa consommation d’huile en hiver

Vous ne savez pas quelle est votre consommation d’huile de mazout en saison froide? En évaluant la quantité consommée, il est beaucoup plus facile de prévoir à l’avance et même de mieux gérer votre consommation globale. 

Quelques facteurs qui influent sur votre consommation : 

  • Les périodes de grands froids
  • Le vent et les tempêtes 
  • Une mauvaise isolation de votre maison
  • Des invités qui passent plusieurs jours à la maison

6. Commander son mazout à l’avance

D’ailleurs, question de ne pas être pris au dépourvu, pourquoi ne pas commander son mazout à l’avance? En cas de tempête de neige ou d’importantes vagues de froid, vous ne serez pas affecté. Sécurité et confort en priorité. D’ailleurs, saviez-vous que nous offrons le service de commande automatique? Ce qui vous permet de planifier efficacement vos remplissages?

Des questions sur nos produits et services? N’hésitez pas à contacter nos spécialistes en énergie résidentielle!

Accéder à mon espace client

Mot de passe oublié

Créer mon espace client

Si vous êtes un ancien client de Bluewave Energy,
cliquez ici pour accéder à votre compte.